Pôle d’Échanges Multimodal – Marmande

Pratiques, accessibles et accueillantes : des gares en pleine évolution

Pour faciliter les mobilités sur le territoire, les gares de Marmande et de Tonneins sont engagées dans une nouvelle phase de modernisation. Descendre de son train et pouvoir basculer facilement vers un autre mode de transport, entre le bus, le taxi, la voiture ou encore le vélo : c’est l’objectif de la construction des pôles d’échanges multimodaux. Plus concrètement, il s’agit de lier les mobilités actives (vélo, marche à pied…) avec les transports collectifs (bus et train), sans oublier la voiture (importance du stationnement). Le PEM, c’est tout ça ! C’est aussi se projeter dans une dynamique visant à augmenter le nombre et le cadencement des trains s’arrêtant entre Bordeaux et Agen.

Le calendrier

  • délivrance du permis d’aménager en décembre 2020,
  • concertation « grand public » du 25 janvier au 26 février 2021,
  • début des travaux le 10 janvier 2022
  • Phase 1 – Janvier à Mai 2022 : création du parking ouest
  • Phase 2 – Mai à Août 2022 : création des parkings Est et Sud-Est
  • Phase 3 – Août à décembre 2022 : aménagement du parvis

Ouverture du Pôle d’Echanges Multimodal en janvier 2023.

 

Les actualités du chantier – Avril 2022

  • En cours et jusque mi-mai : la création du parking Ouest
  • Mi-mai : ouverture du parking Ouest avec mise en service des feux tricolores sur les boulevards
  • En cours : travaux de fondations pour l’ombrière photovoltaïque du parking ouest.

Lisez La Gazette du Chantier, numéro de mars 2022 (voir ci-contre).

 

Les aménagements prévus

Le parvis de la gare est entièrement repensé dans un espace végétalisé et sécurisé. Les stationnements y seront réservés pour les bus, les taxis et les vélos. La part belle sera faite aux cheminements piétons. La circulation des voitures sera encadrée par un système de feux tricolores en entrée et sortie des boulevards. Aux abords de la gare, deux importants parkings seront implantés (232 places). Plus d’informations dans la Gazette Chantier de Février 2021.

 

Le plan de financement

Le montant prévisionnel est de 3 638 098 € HT soit près de 4,4 millions d’€ TTC. Les financeurs sont l’Europe (FEDER), la Région Nouvelle Aquitaine, Val de Garonne Agglomération, l’Etat (DETR) et la Banque des Territoires.

 

Une concertation menée en 2021

Une concertation a été organisée du 25 janvier au 26 février 2021, concertation axée sur la pratique de l’intermodalité en général et sur les aménagements Mobilier et Vélo en particulier. L’enquête a permis de recueillir 116 avis venant confirmer ou faire évoluer certains aspects du projet initial. A consulter ci-contre, le BILAN complet de cette concertation.

Les Pôles d’Echanges Multimodaux vus par les élus

Jacques BILIRIT, Président de Val de Garonne Agglomération

« Val de Garonne Agglomération porte sur son territoire le projet de création de deux Pôles d’Echanges
Multimodaux (PEM), un à Marmande, l’autre à Tonneins. Ces équipements répondent à 3 enjeux
fondamentaux.
D’abord la transition écologique. Le principe même d’un Pôle d’Echanges multimodal étant de favoriser
l’utilisation des transports collectifs et de la mobilité douce. Et en particulier en Val de Garonne où nos
projets de PEM comportent des aménagements à vocation environnementale : ilot de fraîcheur
(végétalisation parvis et parkings), ombrières photovoltaïques et bornes pour véhicules électriques,
systèmes de récupération des eaux de pluie.
Ensuite l’enjeu de cohésion sociale : les PEM sont conçus en lien étroit avec le réseau de bus Evalys remodelé
en 2019, dans l’objectif d’être davantage connecté avec les gares.
Et enfin l’enjeu d’attractivité : les PEM contribueront à rapprocher toujours davantage Marmande et
Tonneins de leurs métropoles voisines. »

 

Joël HOCQUELET, Maire de Marmande

« Le pôle d’échange multimodal vient s’inscrire dans la future refonte des boulevards.
Lors des discussions avec Val de Garonne Agglomération, nous avons été attentifs à ce que cet espace, porte
d’entrée sur la ville pour les voyageurs, soit le plus agréable possible, notamment en confort thermique.
Aussi, le PEM sera fortement végétalisé.
Nous avons aussi veillé à maintenir une capacité de stationnement pour les visiteurs du centre-ville et pour
les agents du centre hospitalier. Ces stationnements iront de pair avec le développement des modes de
transports alternatifs à la voiture : les transports en commun mais aussi le vélo qui doit avoir toute sa place
à Marmande.
Enfin, la concertation engagée par l’Agglomération viendra lancer la réflexion sur les boulevards à laquelle la ville vous
invitera. »

 

Dante RINAUDO, Maire de Tonneins

« Pour la Ville de Tonneins, ce Pôle d’Échanges Multimodal est le point de départ de notre projet de développement de pistes cyclables sur tous les espaces publics de la ville. Le Pôle Multimodal sera très important pour la vie économique et sociale de Tonneins comme aussi sa proximité de cet énorme bâtiment de la Manufacture des Tabacs, qui est une opportunité de développement pour notre bassin de vie ».

 

Michel COUZIGOU, Vice-Président Déplacement, Mobilité, Transports Publics et Accessibilité

« Contribuer à être un territoire attractif, faire briller cette pépite au cœur du sud-ouest, tirer bénéfice de notre proximité avec la métropole la plus dynamique de France.
Voilà notre ambition d’élus et notre fil conducteur.
Cela nous impose d’être au rendez-vous de la mobilité.
Parmi les plus petites Autorité Organisatrice de Mobilité, Val de Garonne Agglomération construit avec  méthode brique par brique les Mobilités de demain :
– Après la mise en accessibilité des gares ;
– Suivant notre adhésion au syndicat Nouvelle Aquitaine Mobilité ;
– Avec dès à présent notre visibilité sur le système d’information : www.modalis.fr
– La brique suivante est la réalisation de nos 2 pôles d’échange Multimodaux, Marmande et Tonneins.
Ces 2 Pôles d’Échanges Multimodaux (PEM) sur lesquels s’articulera le nouveau réseau Evalys de transport qui sera opérationnel en septembre 2019, avec pour ambition d’y connecter tous nos villages et bourgs relais, mais aussi de rapprocher les communautés de communes périphériques de cette artère ferroviaire modernisée du bassin de mobilité Gironde Garonne, déjà l’une des plus fréquentée de la région Nouvelle Aquitaine.
Pour résumer avec L’Europe, l’État, la Région, l’Agglomération et les villes centres, nous allons débuter la construction d’un maillon essentiel de l’économie résidentielle et du développement durable de notre territoire. »